Bédarieux Vivacité à Bédarieux
Accueil

Bédarieux Vivacité

  • Bédarieux Vivacité 2017-2019

Bédarieux Vivacité 2017-2019

UN GRAND PROGRAMME DE TRAVAUX POUR TRANSFORMER ET REVITALISER LE CENTRE-VILLE


Plusieurs projets vont être conduits simultanément pour des résultats à court et moyen terme. De gros chantiers sont lancés cette année : les premiers travaux au Quartier Saint Louis, l’aménagement du parc public au Jardin des Plantes, les démolitions rue des Aires, la mise aux normes de l’Hôtel de ville, ainsi que plusieurs interventions pour moderniser les espaces publics en cœur de ville. Ces travaux sont accompagnés d’une réorganisation des services municipaux pour renforcer l’entretien de la ville, le fleurissement et la sécurité.

UN NOUVEAU PARC PUBLIC AU JARDIN DES PLANTES

Juin 2017 - Novembre 2017



La création d’un parc public au quartier de la Plaine est un élément très positif pour le Centre-ville. Ce projet faisait partie des projets présentés par l’équipe majoritaire lors des dernières élections. En lieu et place du Jardin des Plantes, face à la maison de retraite, l’espace va être transformé en parc arboré et paysager avec jeux d’enfants, mobilier de fitness, bancs, cheminements.... L’espace sera clôturé. Aux entrées, deux parvis seront aménagés côté Perspective et côté rue des Aires ainsi qu’une zone de stationnement de 46 places.

Ce nouvel espace vert en cœur de ville, dans la continuité de l’allée de la Perspective, sera adapté à tous grâce à un travail mené par l’équipe municipale avec les responsables de l’Hôpital et les assistantes maternelles de l’association Los Pichots.

Montant des travaux : 400 000 € financés par la Commune avec une aide du Département de l’Hérault (15 000 €) et de l’Etat (50 667 €)

RÉNOVATION DES PLACES (Vue Square Schuman)

2018 - 2019



Revitaliser le cœur de ville c’est aussi agir sur les espaces publics qui sont des points d’animation. Restaurants, bars, détente, ces lieux ont plusieurs fonctions et participent fortement à la dynamique du centre-ville. Rénover les places c’est de surcroit agir sur l’embellissement de la ville !

  • 2018 - SQUARE SCHUMAN ET PARVIS DE LA MAIRIE : revêtement de sol, matérialisation des terrasses, éclairage, espaces verts

  • 2018 - PLACE PASTEUR : L’espace sera totalement repensé pour concilier espaces publics, jardin d’enfants et parking. Les études démarrent en septembre.

  • 2019 - PLACE GÉNÉRAL DE GAULLE & PLACE PABLO NERUDA : actions de rénovation et d’embellissement.

DÉMOLITION D'UN ILOT D’IMMEUBLES RUE DES AIRES ET RÉAMENAGEMENT DU SECTEUR PLACE RABAUD/RUE DES AIRES

Juin 2017 - juin 2018



La place Rabaud et la rue des Aires vont être réaménagées grâce à la démolition de l’îlot de trois immeubles qui sépare les deux espaces.

Le projet consiste à ouvrir l’espace et améliorer les échanges entre la rue Ferdinand Fabre et le rue de la République. Pour désenclaver le parking Rabaud et mettre en valeur ce secteur de l’hyper-centre, l’espace public, le stationnement, les cheminements et l’éclairage seront totalement revus. Ce projet permet aussi de recentrer les commerces sur le cœur de ville.

La préparation du chantier de démolition a commencé. Les travaux seront réalisés au mois de septembre. Un projet de réaménagement sera ensuite élaboré pour une réalisation début 2018.

Montant des travaux : 725 000 € financés par la Commune avec l’aide de l’Etat (216 000 €) et de la Région (214 000 €)

LANCEMENT DES TRAVAUX DE REQUALIFICATION DU QUARTIER SAINT LOUIS

Fin 2017 - début 2018



Tous les bureaux d’étude ont été retenus. Ils travaillent actuellement sur le projet détaillé qui comprendra les démolitions, les reconstructions, les aménagements d’espaces publics et les aides à la rénovation des logements de particuliers.

La première tranche concerne la démolition de l’îlot d’immeubles rue Fabre. Les travaux de requalification du quartier se poursuivront ensuite sur un programme de travaux qui s’étalera sur 8 ans pour créer un nouveau quartier.

Financement de l’opération : il est prévu une participation communale annuelle de 350 000 € sur 8 ans à laquelle s’ajoutent les aides de l’Etat dans le cadre de la Résorption de l’Habitat Insalubre et du Conseil départemental dans le cadre du Contrat de ville.

Le commerce et les services essentiels

Un Pôle administratif et la Police municipale rue de la République



La cessation d’activité de Mr Ferret qui tient le magasin Les grandes galeries, permet à la municipalité d’ouvrir dans ce local un Pôle administratif qui traitera les demandes de Passeports et Cartes d’identités pour tout le territoire Grand Orb, soit environ 2000 demandes par an. Bédarieux devient le bureau centralisateur pour ces services et souhaite accueillir les usagers dans de bonnes conditions. La Police Municipale sera installée dans cet espace de 100 m² pour une plus grande proximité avec l’animation du centre-ville.

Ce service va attirer du monde au coeur de la zone commerciale. L’ouverture est programmée pour la fin de l’année.

Rénovation de l’Hôtel de ville

Une mise aux normes du bâtiment est nécessaire. Espace d’accueil du public totalement inadapté, problèmes d’accessibilité, vétusté du réseau électrique et de l’isolation, conduisent la municipalité à mener des travaux de rénovation. Une enveloppe de 200 000 € sera consacrée à ce chantier. Les travaux débuteront fin 2017.

Recentrer les commerces




Sur la partie commerciale, la municipalité a accompagné la création de la nouvelle librairie. Elle donne une dynamique au cœur de ville. Dans le même esprit l’installation du salon de coiffure rue de la République vient renforcer la principale rue commerçante de la ville. Les actions destinées à recentrer les commerces sur les axes principaux vont se poursuivre. Une étude et un plan d’actions vont être engagés avec la Chambre de commerce et d’industrie.

Le salon de coiffure a déménagé rue de la République. Son gérant, Thierry Gai, apprécie la démarche : «Le Maire fait beaucoup d’efforts pour améliorer le centre-ville, et ses collaborateurs m’ont accompagné tout au long du projet. J’étais très attaché à mon salon, ça faisait 27 ans que j’y étais installé. Ça m’a fait un pincement au cœur de partir, mais il est évident que l’emplacement qui m’a été proposé dans la Grand’Rue m’a offert une belle opportunité » .

Ouverture d’un point d’information en cœur de ville

Le local municipal où se trouvait l’ancienne librairie de Bédarieux a été réhabilité par quatre jeunes du quartier en insertion professionnelle. La ville y installe un point d’information sur les opérations de revitalisation du cœur de ville et les bureaux de l’équipe qui travaille à la requalification du quartier St Louis.

UNE VILLE PLUS BELLE ET PLUS VERTE

Agir sur la propreté, les espaces verts, la voirie

Améliorer l’image du centre-ville c’est aussi travailler en profondeur sur l’entretien des espaces publics. Une équipe est dédiée chaque jour à des travaux d’entretien, de réparation et de décapage pour mettre au propre l’ensemble de la ville. Des agents interviennent également tous les jours, dès 6 heures du matin, pour agir sur les points noirs, notamment les dépôts d’encombrants. Six équipes de deux agents sont mobilisées, dont quatre équipes municipales et deux équipes de l’ESAT de Plaisance. Deux jeunes Bédariciens ont été embauchés grâce à cette réorganisation.

Créer une ambiance végétale et fleurie

2017 est une année test avec plusieurs changements opérés : renforcement du fleurissement, balconnières sur les garde-corps du pont Vieux, de la rue Saint Louis et de la place Cot. De grosses jardinières ont également été positionnées au sol, rue Saint Louis et rue de la République. «Le but est de réintroduire du végétal et de la couleur dans les espaces publics. Une centaine de jardinières suspendues a ainsi été installée en coeur de ville et plusieurs espaces verts ont déjà fait l’objet de travaux : l’Îlot central de l’avenue Abbé Tarroux, le Planol, la rue du Vignal… La modernisation se poursuit» précise Rose-Marie Losma, adjointe au Maire en charge du développement durable.

Enfin de véritables wc publics !

Deux sanitaires automatiques viennent d’être installés. La place aux Herbes qui jouxte la place du marché est la première à avoir été équipée de ce dispositif qui garantit aux utilisateurs un lieu adapté et propre grâce au nettoyage automatique. Le second a été mis en place dans le futur Parc public du Jardin des Plantes comme cela a déjà été fait au Parc Pierre Rabhi. En suivant, un 4ème est programmé sur les futurs aménagements de la Place Pasteur.

Maintenir une animation de qualité

Développer l’animation en coeur de ville est un paramètre important. Les festivités de Noël seront maintenues. Elles attirent de très nombreux visiteurs et font rayonner la ville tout au long du mois de décembre. Les animations estivales, concerts, festivals, spectacles vivants, expositions, sont renforcées dès cet été.

Un nouveau trompe-l’oeil envisagé

Un projet de Trompe-l’oeil est à l’étude sur deux façades visibles depuis le Pont Vieux. Ce projet artistique participera à l’embellissement de la ville.

DES PROJETS QUI REDYNAMISENT LA VILLE

  • L’Institut Medico-éducatif la Salette construit ses nouveaux locaux sur le quartier des Capitelles (2 millions d’euros).

  • L’usine Paul Boyé Technologies a un projet d’agrandissement sur site.

  • Reconstruction, extension et modernisation du Lycée des métiers Fernand Léger Les travaux sont menés par la Région sur 5 ans. 22 millions d’euros sont investis. Le bâtiment d’accueil et administratif ouvrira en fin d’année.

  • Un cinéma multiplexe en réflexion sur l’espace de La Tuilerie. Ouverture prévue en 2019 !

  • Le quartier des Capitelles propose vingt nouveaux terrains à la construction en 2017. Une troisième tranche est programmée en 2018.

  • L’agrandissement du village de gîtes Le Campotel offrira 20 places supplémentaires d’hébergement touristique à la commune. L’usine Paul Boyé Technologies a un projet d’agrandissement sur site.

  • Un pôle de sports de pleine nature en Grand Orb à Bédarieux : des aménagements pour la pratique du Canoë seront réalisés entre Bédarieux et le Poujol sur Orb, une structure d’escalade intérieure, une section sportive «activités de pleine nature» en projet proposée par le Lycée Ferdinand Fabre et le Lycée Fernand Léger.

  • La Polyclinique des 3 Vallées développe son offre de soins, rénove les chambres et projette d’agrandir le pôle consultation.

Plaquette Vivacité

Imprimer cet article
Youtube Facebook Twitter

newsletter

SUIVEZ TOUTE L’ACTUalité de Bédarieux, ABONNEZ-VOUS À la newsletter

Voir plus

Le site officiel de Ciné3 Le site de la médiathèque de Bédarieux Le site de l'office de tourisme de Bédarieux Le site de la Communauté de communes Grand Orb