Actualités à Bédarieux
Accueil

Actualités

Vie locale

  • INTERVIEW DE FABCARO, UN DES AUTEURS DU JOURNAL SATIRIQUE SARKO HEBDO

INTERVIEW DE FABCARO, UN DES AUTEURS DU JOURNAL SATIRIQUE SARKO HEBDO

Lundi 7 novembre est paru le «Sarko Hebdo » , faux journal de droite à la gloire de Nicolas Sarkozy. Tiré à 50 000 exemplaires, ce journal satirique de 12 pages a été réalisé par 13 dessinateurs et rédacteurs de Montpellier et ses alentours, sous la direction de Gaston.

Pour nous en parler, un des dessinateurs, qui n’est autre que le bédaricien Fabcaro, notamment Grand Prix de la Critique 2016 de l’ACBD pour son titre «Zaï zaï zaï zaï »  (en fin d'article, une petite vidéo surprise!).

Vous avez participé à l’écriture du Sarko Hebdo, comment a débuté le projet ?

C’est une initiative de Gaston [dessinateur et rédacteur en chef du journal], il voulait réaliser un «Charlie Hebdo» à la gloire de Sarkozy. Ça fait 15 ans qu’on se connaît, j’ai décidé de l’accompagner dans son projet. Tout est allé très vite, il nous en a parlé fin août, et fin octobre la presse était au courant et attendait la sortie du journal. En fait, c’est parti d’une blague entre amis, il ne pensait pas que ça aurait un tel écho.

L’objectif du Sarko hebdo est donc avant tout de faire rire ?

Oui bien entendu le but était d’écrire un «Charlie de droite» pour nous en s’amusant et d’en faire profiter les lecteurs. C’est un journal satirique, mais j’ai quand même eu peur que les gens pensent que c’était vrai et qu’on faisait vraiment de la propagande pour Nicolas Sarkozy.

La couverture de ce «journal de décomplexé» rappelle d’autres journaux ?

Oui, il y a bien un gros clin d’œil à Charlie Hebdo. Nicolas Sarkozy arbore une pancarte «Je suis candidat» sous le titre «Tout m’est pardonné » , comme sur la Une du Charlie Hebdo après les attentats. On voulait aussi réutiliser des codes graphiques connus, comme ceux du magazine de droite Le Figaro.

D’après vous, l’humour est nécessaire par les temps qui courent ?

Oui on peut ainsi dire qu’il ne nous reste que ça. Il ne faut pas s’en priver, ça fait du bien, c’est salvateur !

Enfin la question que tout le monde se pose, est-ce qu’il va y avoir d’autres numéros ?

Un seul numéro était prévu à l’origine mais nous en avons reparlé avec l’éditeur, il était surpris de l’ampleur que ça a pris. Les 50 000 exemplaires sont partis très vite, on parle d’en réimprimer. Lors de la soirée de lancement à Montpellier il y avait un monde fou et nous avons eu beaucoup de retours positifs. Il est donc possible que l’on fasse d’autres numéros…

Actualité publiée le jeudi 10 novembre 2016 et modifiée le jeudi 10 novembre 2016 à 17h06.



Imprimer cet article

en vidéo

Youtube Facebook Twitter

newsletter

SUIVEZ TOUTE L’ACTUalité de Bédarieux, ABONNEZ-VOUS À la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Voir plus

Le site officiel de Ciné3 Le site de la médiathèque de Bédarieux Le site de l'office de tourisme de Bédarieux Le site de la Communauté de communes Grand Orb